L’infection urinaire chez les hommes : causes, traitements

Qu’est ce qu’une infection urinaire ?

Une infection urinaire est généralement causée par des bactéries qui pénètrent dans vos voies urinaires. La plupart des bactéries qui parviennent à pénétrer pénètrent sortent lorsque vous urinez. Cependant, si ces bactéries restent dans votre appareil urinaire, vous risquez l’infection.

infection urinaire hommePour rappel, l’appareil urinaire comprend les reins, les uretères, la vessie et l’urètre. L’urine est fabriquée dans vos reins, elle coule ensuite de l’urètre à la vessie. L’urine sort de la vessie à travers l’urètre. L’infection urinaire est plus fréquente dans votre appareil urinaire inférieur, qui comprend votre vessie et votre urètre.

Quels sont les facteurs qui augmentent les chances d’infections urinaires ?

  • Avoir un cathéter urinaire (sorte de tube creux flexible utilisé pour recueillir l’urine contenue dans la vessie)
  • Avoir des problèmes d’incontinence (incapable de contrôler lorsque vous urinez)
  • Avoir des problèmes de voies urinaires, tels que le rétrécissement, les calculs rénaux, ou ne pas pouvoir vider complètement votre vessie
  • Ne pas être circoncis peut jouer dans la balance également
  • L’âge
  • L’obésité ou le diabète

10% des hommes et 20% des femmes après 65 ans ont une bactériurie (présence de germes anormalement importante dans les urines).

Comment reconnaitre une infection urinaire ?

Voici quelques signaux qui peuvent vous mettre sur la piste d’une infection urinaire :

  • Vous uriner plus souvent que d’habitude
  • Vous remarquez des fuites d’urine au réveil
  • Vous vous réveillez très souvent pour allez aux toilettes
  • Vous avez bien entendu des douleurs ou une sensation de brûlure durant la petite commission
  • Vous ressentez des douleurs ou pressions dans votre bas-ventre ou même votre dos
  • Votre urine sent fort
  • Vous constatez du sang dans votre urine

Comment l’infection est-elle diagnostiquée ?

Votre médecin va sans doute commencer par vous interroger sur les différents signes et symptômes énoncés précédemment. S’en suivra une palpation de l’abdomen, des côtés et du dos pour vérifier s’il y a présence ou non de douleur.

Enfin, votre urine sera testée en laboratoire pour déceler d’éventuelles présences de bactéries qui peuvent causer votre infection. Si vous êtes fréquemment atteint d’infections urinaires, des tests complémentaires seront menés pour trouver la cause.

Comment la traiter ?

Des antibiotiques vous seront prescrits pour vous aider à lutter contre l’infection bactérienne. Des médicaments connexes pourront aussi vous être administrés pour diminuer la douleur et la sensation de brûlure lorsque vous urinez. Ils aideront également à diminuer la sensation de besoin d’uriner. Ces médicaments rendront potentiellement votre urine orange ou rouge.

Si vous vous demandez s’il existe des médicaments contre les infections urinaires accessibles sans ordonnance, je vous conseille ce site.

Comment prévenir au maximum l’infection bactérienne ?

Commencez donc par soulager aussi souvent que possible votre vessie. Uriner et vider votre vessie dès que vous ressentez le besoin. N’écoutez pas ceux qui vous disent qu’il est bon de retenir votre envie de pipi pendant de longues périodes pour vous muscler le plancher pelvien, n’attendez pas pour aller aux w.c. !

Buvez beaucoup d’eau et hydratez-vous bien pour bien évacuer les bactéries de votre appareil urinaire. Ne buvez pas d’alcool, ni de caféine ou de jus de citron après une infection urinaire. Ces derniers peuvent irriter votre vessie et augmenter vos symptômes. On recommande souvent le jus de canneberge pour aider à prévenir une IU.

Uriner après avoir eu des rapports sexuels. Cela peut aider à éliminer les bactéries transmises pendant l’acte.

Enfin, faites régulièrement des exercices musculaires pelviens. Ces mouvements sont ceux qui consistent à initier et stopper l’urine sur commande. Des muscles pelviens forts peuvent vous aider à vider votre vessie plus facilement.

Contractez ces muscles pendant 5 secondes, comme si vous essayez de retenir l’urine. Ensuite, détendez-vous pendant 5 secondes. Poursuivre progressivement la compression pendant 10 secondes. Faites 3 séries de 15 répétitions par jour.

Quels sont les signes qu’il y a urgence ?

Si vous avez trop laissé trainer une IU, voici quelques symptômes qui peuvent survenir, n’attendez plus pour allez consulter si :

  • Vous urinez très peu ou pas du tout
  • Vous avez une forte fièvre avec des frissons éprouvants
  • Vous avez des douleurs au dos ou au dos qui s’aggravent

Ces signes qui montrent que l’IU ne guérit pas

Vous êtes déjà allé chez le doc’ et il a diagnostiqué une infection en plus de vous prescrire des médicaments, mais vous sentez que cela ne s’arrange pas ? N’hésitez pas à y retourner si :

  • Vous avez une légère fièvre
  • Vous ne vous sentez pas mieux après 2 jours de prise d’antibiotiques
  • Vous vomissez
  • Vous avez de nouveaux symptômes, comme le sang ou le pus dans votre urine
  • Vous avez des questions ou des préoccupations concernant votre état ou vos soins

Vous en savez maintenant un peu plus sur les infections urinaires qui sont de plus en plus fréquentes chez l’homme avec l’âge. Ces informations ne sont qu’une aide éducative seulement, en rien des conseils médicaux. N’hésitez surtout pas à aller en parler à votre médecin en cas de doutes.