Que se passe-t-il quand on reste assis toute la journée ?

Vous n’avez sans doute que très peu de mainmise sur votre environnement de travail, mais sachez qu’il y a toujours des solutions simples pour adoucir un peu l’impact d’une journée de travail passée assise sur votre bas de dos.

Voici quels sont les problèmes d’un 9h-17h assis…

Une circulation sanguine en berne

Typiquement, une journée au bureau réduit considérablement votre circulation sanguine, causant la formation de dépôts nocifs dans vos vaisseaux sanguins. Fort heureusement, une solution très simple existe et elle est à la portée de tous, réduire le temps assis de 9h à 7h !

Quoi, deux heures en moins vous dites vous, c’est énorme ! Pas tant, et vous ne serez pas obligé de ruser tant que cela, inutile de passer vos réunions debout par exemple, vous n’avez qu’à profiter de l’heure du déjeuner pour aller vous promener et dégourdir vos jambes. Par ailleurs, prenez régulièrement de courtes pauses de 5 à 10 minutes pour aller vous faire un thé, ainsi vous améliorerez votre circulation sanguine d’une part, et d’autre part, vous ne souffrirez pas de déshydratation.

Il a été prouvé que le fait de réduire ainsi le temps passé assis allié avec du cardio quotidien permet d’annuler tous les risques liés à l’inactivité d’une journée de travail.

Enfin, si vous avez un peu d’influence dans l’entreprise, pourquoi ne pas demander l’installation de standing desk, ces postes de travail sont semble-t-il excellent et très en vogue dans les entreprises “trendy” !

Fatigue et perte de concentration

Il y a une bonne raison qui explique votre état de fatigue avancé : rester assis réduit la circulation sanguine à destination du cerveau, causant la fatigue mentale et la perte de concentration.

Une étude très sérieuse a démontré que là encore, un moyen très simple existe pour contourner le problème. Il suffit pour cela de faire des élévations de mollets sous votre bureau ! Très simplement, avec l’avant des pieds fixés au sol, décollez les talons le plus haut possible, entraînant la contraction de vos mollets.

Prenez aussi le réflexe de gardez près de vous une bouteille d’eau, une étude menée à l’université “Uni of East London” a découvert que le fait de boire 300ml d’eau permet une augmentation de la concentration de 25%.

“Take a break”

Tout le monde n’a pas la possibilité de s’octroyer une heure à midi pour aller, par exemple, faire de la musculation.
Mais pouvez-vous prendre ne serait-ce que 10 minutes ?

Je pense que oui ! Être assis de manière prolongée entraîne une élévation considérable de la glycémie, mais voilà, une étude de l’université d’Otago a montré qu’une brève promenade immédiatement après manger permet de contre-balancer ces effets. En fait, mieux vaudrait même une courte promenade immédiate qu’une plus longue sortie plus tard dans la journée ! De courtes minutes debout sur vos deux pieds suffisent à réactiver les systèmes cellulaires qui produisent le glucose et les triglycérides.
La clé, c’est la régularité, même si ce ne sont que de petits changements !

Adoptez une bonne posture

La plupart des gens, sans s’en rendre même compte, prennent l’habitude de tendre le cou quand leur regard est fixé sur l’écran, obligeant les muscles à travailler 3 fois plus dur qu’à la normale, propageant ainsi des dorsalgies et cervicalgies.
Une position assise prolongée aura aussi tendance à désactiver complètement vos fessiers.

Là encore, quelques moyens simples existent si vous ne voulez en arriver à devoir aller en pharmacie acheter un collier cervical.

Il suffit d’optimiser son espace de travail en ajustant bien son siège, en réglant son moniteur à hauteur des yeux, votre posture vous en remerciera !

Mais s’asseoir a tout de même du bon !

Enfin, pour ne pas perdre toute votre force au niveau des fesses, il conviendra aussi de faire régulièrement des exercices activateurs de fessiers, des flexions de hanches ainsi que des exercices de mobilité de hanches.

Cependant, sachez qu’il existe tout de même des bienfaits à être assis.

Le fait d’être assis protège notamment contre la pression sur les articulations et la fatigue musculaire induite par le fait de se tenir debout. Sachez aussi que notre corps n’est pas fait pour demeurer dans une quelconque position prolongée.

Ainsi, si vous travaillez debout, pensez à prévoir des phases de repos de 30 minutes environ toutes les 5 heures passées debout.