Que se passe t’il dans mon corps quand j’approche des 40 ans ?

40, le chiffre est souvent dur à avaler, on aimerait parfois remonter le temps, mais c’est impossible. En revanche ce qui est possible, c’est de continuer à être plus en forme que jamais et à établir de nouveaux records personnels !

Votre testostérone se fait la malle

La testostérone chute d’environ 1% chaque nouvelle année au compteur à partir de 30ans, mais en réalité ce n’est pas si grave, car de vous entraîner correctement peut stopper ce décline, ce n’est en rien une fatalité ! 3 entrainements de full body avec des exercices fondamentaux comme du dead lift feront largement l’affaire ! De tels exercices continueront d’alimenter le feu sacré, au même titre que le squat ou le développé couché.

Votre métabolisme change

Votre métabolisme va lui aussi commencer à bégayer, si vous mangez à 45 ans comme vous mangiez jadis à 25 ans…vous allez inévitablement prendre des kilos l’ami ! Pour conserver un bon métabolisme, adaptez-vous et visez les 5 petits repas par jour, toutes les 3 heures.

Vous n’êtes plus si flex’

Vieillir, c’est devenir plus raide. Si votre travail vous contraint depuis 20 ans à être assis en face d’un ordinateur, vous allez avoir besoin d’ajouter un peu de mobilité dans votre routine quotidienne au bureau. Les zones de votre corps qui en ont le plus besoin à cet âge sont les coiffes des rotateurs.

Faites 3 séries de 10 rotations d’épaules toutes les 2-3 heures au bureau. Vous pouvez aussi suivre cette routine d’étirements au travail.

Plus de cortisol, moins de sommeil

Le taux de cortisol élevé après 40ans peut vous donner des difficultés à atteindre vos précieuses 8heures de sommeil par nuit. Prendre du magnésium avant d’aller au lit devient alors un très bon réflexe à adopter.

Des capacités athlétiques revues à la baisse

Le quadragénaire doit jouer contre les probabilités pour rester un sportif d’excellence, en effet, peu de chance de devenir un meilleur sportif qu’à vos 30ans, mais…parce qu’il y a un mais, il demeure UN sport dans lequel un quadra est à même d’exceller.

Il s’agit du marathon ! “The Institude for Physiology and Anatomy” a révélé que les coureurs de marathon ne ressentent aucune différence dans leurs performances avant 50 ans (bien que leurs capacités aérobiques déclinent), ce qui vous laisse encore une belle marge devant vous !

Il ne fait pas bon vieillir, mais au final, au vu de ces 5 petits changements, ce n’est pas une fin en soit ! Si vous continuez à être sérieux dans vos entrainements et avec votre diète, vous allez être un quadragénaire en pleine forme. Alors oui, il vous faudra revoir un peu quelques habitudes, mais l’homme est contraint de s’adapter au quotidien.